Ayron – Benassay  – Chalandray  – Chiré-en-Montreuil – Frozes – La Chapelle Montreuil – Latillé – Lavausseau – Le Rochereau – Maillé – Montreuil-Bonnin – Quinçay – Vouillé                  

BENASSAY

 

Commune rurale de 890 habitants, Benassay est située à 25km de Poitiers et à 35 mn du Futuroscope.

Le bourg est traversé par la départementale reliant La Rochelle (120km).

Patrimoine historique

– La Chapelle saint-Mathieu de Nesdes (XIIème et XIXème siècle) – Accès libre

– L’église primitive date du XIIème siècle. Remaniée au cours des siècles suivants, elle conserve toutefois des marches romanes au niveau du porche et du mur latéral ouest.

Lavoir

Église

 

 

 

Sentiers de randonnées des Castors :
« Circuit des Tanneries » n°2 (11 km) en vente à l’office de tourisme (2€).

Historique :

Entre LIMONUM (Poitiers) et SANCIACUM (Sanxay), centres importants de l’installation romaine en Aquitaine, BENASSAY (Benaciacum) forme un point de passage privilégié sur la Boivre dans son  cours supérieur (une source au château de l’Epinay recèle encore des soubassements gallo-romains).

Le pays est défriché à l’initiative du pouvoir féodal du chapitre de Saint Hilaire de Poitiers qui reçoit d’Aliénor d’Aquitaine le bénéfice des droits seigneuriaux attachés à la seigneurie de Benassay. Seigneurs ou moines de Saint-Hilaire dotent chaque communauté d’un édifice pour le culte, du type église fortifiée flanquée d’une grange dîmière.

Construites au 11ème et 12ème, les chapelles de Benassay (Saint-Hilaire) et Nesdes (Saint-Mathieu) adoptent les traits élémentaires de l’art roman poitevin (il faut cependant noter que les réfections, les pillages, les destructions ou les emprunts ont plus ou moins noyé l’édifice originel dans un ensemble de style composite.

Le développement urbain du village de Lavausseau, par l’extension de l’artisanat et des tanneries, déséquilibre la démographie de cette commune rurale entraînant la revendication de responsabilités municipales.

Par deux fois le cadre administratif de 1789 éclate : le 24 novembre 1819 la commune de Nesdes au sud est rattachée à Benassay parce que non-viable; le 11 juillet 1868 la commune de Lavausseau à l’est devient autonome.

Nesdes en Gâtine poitevine tire son nom du ruisseau qui va de la fontaine de Praille à celle de Fleury et au-delà jusqu’à Poitiers par l’aqueduc.

Son cours intermittent en surface entretient un ruissellement souterrain de vallon en vallon, à l’origine d’une suite de près frais que l’on appelle « Nesdes » dans le parler poitevin.

Les origines de la paroisse sont liées à la mise en culture des terres à l’époque féodale que l’on peut estimer à partir du 11ème  siècle, sous le vocable de Saint-Mathieu.

L’église de Nesdes est de cette époque ; des marques d’origine romane sont visibles sur le porche et le mur latéral ouest dans le cimetière.

Cette église a vraisemblablement été détruite au passage des troupes protestantes allant de Saint-Maixent à Poitiers pour le siège de 1569, et a été reconstruite au siècle suivant comme l’atteste l’inscription sur le mur nord de la façade du jardin du presbytère à l’ouest de l’église.

La cloche a été mise en place dans son campanile en 1761 ; sa marraine en étant la Dame de Bois Pouvreau, châtelaine de Marconnay, Nesdes et autres lieux, et le parrain Louis Charles de Crussol, marquis de Montaussier appartenant à la grande noblesse de France.

 

 Coordonnées de la mairie :
6 place de la Mairie 86470 Benassay
05 49 57 87 04
benassay@cg86.fr

Ouvert :
– le lundi et le vendredi : 9h00-12h00 et 14h00-17h30
– mardi, mercredi et jeudi : 9h00-12h00 et 14h00-16h00